Bilan de la présidence Hollande : 5 ans perdus pour l’emploi !

Le 07/06/17


François Hollande a quitté l’Élysée dans l’indifférence, se trouvant obligé le jour de son départ de faire un dernier discours d’autopromotion de son quinquennat.
Discours affligeant et détestable.
Affligeant pour un homme qui n’a pas su occuper la fonction et les habits de Président, ni porter la voix de la France dans le monde, ni protéger les Français et améliorer la vie de nos concitoyens.
Détestable pour ceux qui ont souffert de l’incapacité de François Hollande et du gouvernement socialiste, dont Emmanuel Macron a fait partie, à se battre contre le chômage.
Le chômage symbolise à lui seul le pathétique échec de la gauche : 6 millions de chômeurs et 9 millions de pauvres qui connaissent des difficultés pour boucler leurs fins de mois.
Les derniers chiffres du chômage, publiés le 26 avril 2017, à quelques jours de la fin de sa présidence, signent une nouvelle fois l’échec de François Hollande. En mars 2017, le chômage connaît sa plus forte hausse en quatre ans avec 43 900 demandeurs d’emploi supplémentaires sans activité.
Le 9 septembre 2012, François Hollande promettait d’inverser la courbe du chômage « d’ici un an »… François Hollande a quitté l’Élysée sans avoir tenu sa promesse et, avec comme triste bilan, une explosion du nombre de chômeurs. 1,2 million de chômeurs en plus !
De la même manière qu’il a échoué à inverser la courbe du chômage, François Hollande ne sera jamais parvenu à atteindre les objectifs qu’il s’était lui-même fixés en matière de prévision de croissance. La croissance a ainsi péniblement oscillé entre 0 % et 1,1 % entre 2012 et 2016. François Hollande a ainsi contribué à affaiblir durablement notre économie, alors même que celle de nos voisins européens reprenait de la vigueur. Il n’a jamais su créer les conditions au sein du tissu économique pour que la confiance revienne.
Sa décision de ne pas se représenter a résonné comme le terrible aveu d’échec venu conclure un quinquennat gâché, synonyme de reculs majeurs pour la France. Bref un quinquennat pour rien.


Régis Lacoste,
Groupe Les Républicains

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter