De l’intelligence
en démocratie

Le 02/03/18

Aujourd’hui, on s’insurge contre des contes de plus de 300 ans, on efface des poèmes, on réécrit des opéras. O.Wilde disait « Dire qu’un livre est moral ou immoral n’a pas de sens, il est bien ou mal écrit ». On supprime de l’histoire des idées, des intellectuels et des écrivains. Nous préférons avoir la mémoire sélective. On interdit certains ouvrages, qui restent ainsi disponibles sur internet mais sans l’appareil critique qui aurait permis de combattre les thèses qu’ils diffusent.
L’effort de la sensibilisation politique est légitime: le détour par les œuvres d’hier peut servir l’éveil des consciences contemporaines. A condition qu’il soit l’occasion d’une discussion et non d’une censure. En démocratie, on ne retouche pas les photos de l’Histoire.
Ce réflexe témoigne de notre manque de confiance en l’intelligence des citoyens. Plutôt que de former des esprits critiques, il conduit le gouvernement à proposer une loi contre les « fake news ». L’intention est louable. Face au règne de la rumeur, il est vital de disposer d’informations fiables, vérifiées, sourcées.
Mais à quoi reconnait-on une fausse information ? Combien d’informations par le passé ont d’abord été démenties avant d’être authentifiées ? Qui jugera de la véracité d’une information ? Quelle place sera faite aux lanceurs d’alerte et quelle protection pour les sources ? 
La crédibilité de l’information est un enjeu démocratique fondamental. Elle passe par la défense des modèles économiques des médias. Il faut garantir l’indépendance des journalistes, leur assurer des conditions de travail propices à leurs missions, et bien sûr promouvoir la pluralité de l’information.
Mais au-delà de la crédibilité de l’information, il n’y a de démocratie sans citoyen éclairé. Il ne suffit pas de bons journaux, il faut aussi de bons lecteurs. Par l’éducation, des jeunes et des moins jeunes, nous devons rendre chacun capable de discerner le fait de l’opinion et l’information de la propagande.

Jonathan Bocquet
Groupe Radicaux, Génération écologie et citoyens

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter