Des vœux surréalistes qui se transforment en squats !

Le 02/03/18

Comme Salvador Dali notre maire est adepte des mondes imaginaires où tout devient possible, sauf que dans son cas cela se limite aux pires utopies socialistes. Pour s’en rendre compte il suffit de lire son allocution de  présentation des vœux pour 2018. L’essentiel de ce discours était consacré non pas aux problèmes des villeurbannais mais à dénoncer la politique du gouvernement Macron envers les clandestins et notamment le recensement des occupants des centres d’urgence. Selon lui il ne faudrait plus faire de distinction entre  migrants au regard du droit d’asile. La France devrait accueillir aussi bien les réfugiés  économiques que climatiques ! En guise de conclusion il proposait même de lancer une mission de réflexion sur l’accueil au 21e siècle dans la ville ! Les villeurbannais apprécieront. A ce niveau-là ce n’est plus de l’angélisme mais de l’irresponsabilité. On pensait le maire socialiste mais ce discours en fait un surréaliste ! Ce qui est tragique c’est l’ignorance de la réalité de ces demandeurs d’asile. En 2017 la France a accueilli plus de 100 000 demandeurs d’asile (+17% par rapport à 2016). Les premiers demandeurs sont des Albanais (2 fois plus nombreux que les syriens), les haïtiens, et des ressortissants de l’Afrique de l’ouest. Ce sont donc des réfugiés économiques dont 93.5 % seront déboutés du droit d’asile mais jamais expulsés faute de volonté politique. Dans une France qui compte 7 millions de chômeurs et un nombre croissant de travailleurs pauvres cette politique d’accueil aboutira à un désastre. A Villeurbanne cette complaisance envers les clandestins a bien été comprise par des collectifs  altermondialistes qui se sont empressés de procéder à des « réquisitions citoyennes » à Cusset pour transformer deux bâtiments en squats. Cette situation devant  perdurer les habitants de Cusset vont donc pouvoir bénéficier de la concrétisation des idées kafkaïennes  de notre maire.

 
Stéphane Poncet,
Groupe Villeurbanne Bleu Marine

.

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter