En marche, une politique anti sociale

Le 29/09/17

La droite et l’extrême-droite villeurbannaise ont produit dans leur tribune du dernier Viva des textes inacceptables. Manipulant sans fausse honte des évènements de rues condamnables. Pour être tout à fait clair, le FN prend prétexte des graves incivilités de juillet pour faire l’apologie de la Nation, de l’identité nationale, et du coup du rejet pur et simple d’une vérité qui semble être oubliée : ce pays est le fruit d’un formidable brassage culturel qui sans cesse a enrichi nos connaissances et notre ouverture d’esprit. Une chance en somme, de faire de notre culture une culture vivante.
Soyons clairs : les exactions violentes de juillet ne sont en aucun cas tolérables.
La municipalité l’a dit à plusieurs reprises, la droite et son extrême ne semblent pas l’avoir entendu, ou en tous les cas, prétendent que la Ville n’a rien fait. Ce qui est une contre-vérité.
Mais l’air du temps avec la politique anti sociale du gouvernement Macron, conduit à rendre invisible la pauvreté grandissante des populations dans ce pays. La baisse des APL, le hold-up des ressources des bailleurs sociaux, la CSG généralisée, le remplacement de la taxe d’habitation par des taxes indirectes rejettent les classes moyennes vers les plus pauvres. Sans parler de la quasi-disparition de l’impôt sur la fortune. Les effets de manche à la Donald Trump et la communication d’un Président digne d’un mauvais feuilleton, ne peuvent que faire sourire.
Au final, Cette politique honteuse qui s’attaque sans retenue aux travailleurs avec une loi travail aux tonalités les plus réactionnaires, ouvre la porte à la droite extrême.
Pour l’instant, peut-on remercier Monsieur Macron d’avoir réveillée la lutte des classes, et la mobilisation des Français qui vivent de leur travail contre cette politique libérale sauvage et les lois liberticides promues par son Ministre de l’intérieur qui, depuis les coulisses, tient encore dans ses mains sa toute-puissance sur l’exécutif de la Métropole.


Marc Ambrogelly,
Groupe communistes et républicains

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter