Insécurité, le nouveau concept de la mairie : « Ne pas voir, ne pas entendre, ne pas en parler mais le filme »

Le 22/03/18

Lors du conseil municipal du mois de février la représentante d’une délégation des habitants du quartier du Tonkin est intervenue afin d’exprimer la colère des habitants face aux multiples et récurrents problèmes d’insécurité auxquels ces derniers sont confrontés. La vie quotidienne des habitants est bien loin de l’image idyllique de la propagande nord-coréenne de notre municipalité et se résume à « Vivre Ensemble avec les dealers et les délinquants ». Le quartier est devenu un lieu concentrant trafic de stupéfiants (12 affaires en 2017), agressions, incivilités et actes de vandalisme (6 voitures brulées en 15 jours). Face à ce terrible réquisitoire l’exécutif socialiste s’est comporté comme les trois singes de la sagesse de la maxime picturale asiatique : « Ne pas voir, ne pas entendre, ne pas en parler ». Résultat un élu socialiste résidant au Tonkin qui d’un air hautain minimise les difficultés, un adjoint à la sécurité sourd au désespoir des habitants et un maire péremptoire qui vous excommunie du cercle des élus biens pensants lorsque vous osez parler d’insécurité. Malheureusement ce tryptique drogue, insécurité, incivilité n’est pas propre à ce quartier. Villeurbanne est devenue une ville stupéfiante avec 60 points de trafic de drogue et la lecture de la presse permet de se rendre compte que les habitants du Totem, de Grandclément, de la rue Léon-Blum et même des Gratte-Ciel se plaignent d’une municipalité incapable de maintenir l’ordre public. Malgré son amour immodéré pour la prévention le maire à contrecœur va proposer l’installation d’un dispositif de vidéo protection sur trois sites de la ville (Tonkin, place Lazare-Goujon, cours Tolstoï) L’objectif n’est pas de rétablir la sécurité mais de rassurer les habitants en déplaçant la délinquance et les trafics vers d’autres zones qu’il faudra aussi équiper de caméras !


Stéphane Poncet,
Groupe Villeurbanne Bleu Marine

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter