Insécurité : les habitants s’insurgent !

Le 22/03/18

Lors du conseil municipal du 26 février 2018, des habitants des terrasses du Tonkin ont eu le courage de prendre la parole pour décrire par le menu les trafics de drogue, les feux de poubelle, les bris de matériel publics, les incivilités qu’ils subissent maintenant depuis de nombreuses années.
Ils ont eu du courage, oui.
Du courage pour oser s’exprimer en public.
Du courage pour oser dire au maire tout le bien qu’ils pensent de son action politique.
Du courage enfin pour braver ceux qui règnent dans ce quartier.
Ce courage nous le respectons.
Nous étions au courant de ces actes inqualifiables.
Nous les avons-nous aussi dénoncés de nombreuses fois en conseil.
Que n’avons-nous pas alors entendu ?
Que nous affabulions.
Que nous exagérions.
Que nous ne comprenions rien à rien à l’action municipale de cette majorité socialiste.
Que les caméras de vidéo protection ne serviraient jamais à rien.
Qu’armer la police municipale était une provocation.
Mais face à des habitants, le maire n’a pas eu le choix. Il a dû reconnaitre l’existence des trafics de drogue. Mais dans le même temps, par une pirouette verbale, il a laissé le champ ouvert à la dépénalisation de la possession de cannabis.
Ceci n’est pas une solution. Les Pays-Bas, chantre de la dépénalisation, font face maintenant à ce que les policiers hollandais appellent un « État narco » (Le Monde du 5 mars 2018).
Il est du devoir de toute femme et de tout homme politique de se battre contre ce fléau. Renoncer, baisser les bras, c’est faire preuve de lâcheté et abandonner sa population à son triste sort. C’est aussi ne proposer aucune solution à ceux qui impliqués dans ces trafics par manque d’opportunité de sortir de ces quartiers qui deviennent des ghettos.
Ce n’est pas notre vision de la politique. Nous combattrons toujours cette politique du pire pour protéger toutes les populations de nos territoires.

Jean-Wilfried Martin
Groupe Les Républicains – Changeons Villeurbanne

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter