[DROIT DES FEMMES] Mélanie Richter, formatrice en autodéfense féministe

Le 07/03/18

Permettre aux femmes de prendre conscience de leur force et de leur capacité à réagir face à une agression : tel est le principe fondateur de l’autodéfense féministe. Mélanie Richter, animatrice de deux stages organisés par la Ville en décembre et janvier, présente cette approche.

 

Pourquoi parle-t-on d’autodéfense féministe ?
Mélanie Richter : La naissance de l’autodéfense pour femmes remonte aux années 1920 aux Etats-Unis, au Canada et en Autriche. Elle s’est développée dans les années 1960-70 dans le cadre des mouvements féministes. La philosophie est la même partout : proposer aux femmes un espace pour reprendre confiance en elles, réaliser qu’elles ont toutes les ressources pour se défendre et devenir actrices de la prévention.

 

"Se défendre, ça commence dans la tête. "

 

Comment est conçue la formation ?
M. R. : Elle s’adresse à toutes les femmes dès l’adolescence. Une pédagogie active alterne temps d’échanges, mises en situations, jeux de rôle et apprentissages de gestes, postures et techniques verbales. Les participantes apprennent à dire non, à faire reculer un agresseur, à identifier et toucher ses points vulnérables, à se dégager d’un étranglement ou du sol lors d’une agression sexuelle. Le but n’est pas de blesser mais de se protéger. Nous déconstruisons ensemble les mythes autour des violences envers les femmes, rappelons leur spécificité, nous travaillons aussi sur la prise de conscience des limites de chacune et sur la notion de transgression. L’essentiel est de comprendre que se défendre efficacement n’est pas tant affaire de force que de détermination. Beaucoup de participantes découvrent que l’on se trompe en pensant que ne rien faire ou ne rien dire permet de désamorcer une situation. Les statistiques démontrent que c’est l’action qui permet de désactiver la violence. L’agresseur compte précisément sur le silence et l’isolement. Réagir et élever la voix permettent de casser le continuum de la violence avant d’en arriver à l’agression physique.

 

Quel est l’impact de ces ateliers sur les participantes ? 
M.R. : C’est extrêmement puissant et valorisant. Beaucoup de nos stagiaires repartent transformées. 

 

 

Contact et renseignements : asso.impact@protonmail.com
10 rue Poizat à Villeurbanne.


 

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction

Dans la même rubrique

Les Bons Plants, c'est le 26 mai ! 20/04/2018 Rendez-vous dans le parc de la Feyssine, samedi 26 mai pour passer une grande partie de la journée au rythme des Bons Plants, manifestation pour petits et grands.

Un jury citoyen pour réfléchir à l'accueil des migrants 20/04/2018 Dans le cadre de la mission Accueillir à Villeurbanne, le CCO lance un appel à volontaires jusqu'au 14 mai pour faire partie du jury citoyen destiné à faire émerger des propositions pour enrichir l'action publique, associative ou citoyenne liées à l'accueil des migrants.

[VIDEO] Les Gamal entrent dans la danse 19/04/2018 Les spectaculaires jumeaux, Loïck & Emerick, danseurs hip-hop villeurbannais, plus connus sous leur nom de scène "Les GAMAL", sont en pleine ascension.

[LA SOIE] L'école provisoire Simone-Veil sort de terre 19/04/2018 Une visite de chantier à La Soie a eu lieu, le 18 avril, afin de mesurer l'avancée des travaux du nouveau groupe scolaire provisoire Simone-Veil.

ANIM' FEYSSINE - Des mercredis nature pour les enfants 17/04/2018 Du 11 avril et au 12 septembre 2018, la ville de Villeurbanne vous propose "Anim'Feyssine", un programme d'activités ludiques et d'animations pour découvrir toutes les facettes du parc naturel urbain de la Feyssine.

La fabrique citoyenne du CCO rassemble les habitants du quartier 16/04/2018 Des habitants de tous âges du quartier Buers-Croix-Luizet ont échangé leurs perceptions et leurs attentes, via trois cartes géantes du quartier, samedi 14 avril au CCO.

Leçon civique en direct ! 12/04/2018 Quarante-cinq enfants, de 8 à 11 ans, ont posé leurs questions à un élu villeurbannais, le 12 avril, pendant plus d'une heure, dans la salle du conseil municipal de la mairie.

ÉCOLES - Recrutement d'animateurs périscolaires 12/04/2018 La direction de l'éducation de la ville de Villeurbanne recrute des animateurs périscolaires (BAFA ou équivalence et BAFA stagiaires) pour intervenir sur les temps périscolaires au sein de ses accueils de loisirs.

MARCHE AUX PLANTES - Un air de campagne en centre-ville 11/04/2018 Le marché aux plantes fait son grand retour printanier. Dimanche 22 avril, il fera bon flâner avenue Henri-Barbusse, entre stands fleuris et animations pour tous.

[EN IMAGES] Vacances sportives pour les jeunes Villeurbannais 11/04/2018 Pendant la première semaine des vacances de printemps, l'accueil de loisir « Vacances sport», organisé par la Ville, proposent une multitude d'activités sportives, aux enfants de 9 à 13 ans.