La révolution du bon sens

Le 01/06/18

C’est avec un slogan aussi simple que la Lega est parvenue au pouvoir et s’apprête à gouverner l’Italie en partenariat avec le mouvement 5 étoiles. Du bon sens il en faut effectivement pour s’opposer aux diktats de Bruxelles afin de rendre sa souveraineté au pays et pour œuvrer en priorité pour un peuple italien qui ne veut plus subir « l’invasion des migrants ». L’accord entre les deux formations politiques prévoit pour gérer ce dossier qualifié de prioritaire la fermeture des frontières et l’expulsion de 500 000 clandestins. Même Matteo Renzi l’ancien Premier ministre de gauche a dû concédé que les italiens n’avaient pas le devoir moral d’accueillir les personnes « qui vont plus mal que nous » et prône une régulation des flux migratoires. L’Italie nous montre la voie à suivre. Depuis des décennies les mensonges organisés autour de la question de l’immigration visent à nous faire croire qu’elle ne constitue pas une menace et que le Grand remplacement relève du fantasme ou du complot. Vision contredite par Stephen Smith journaliste spécialiste de l’Afrique qui dans son récent ouvrage « La ruée vers l’Europe » explique et analyse l’ampleur de cette pression migratoire qui va soumettre l’Europe à une épreuve sans précédent : l’Union européenne compte aujourd’hui 510 millions d’habitants, l’Afrique 1,25 milliard (40 % ont moins de quinze ans), en 2050, 450 millions d’Européens feront face à 2,5 milliards d’Africains. Le déni de cette réalité amplifiera l’écart entre des élites cosmopolites suicidaires et des peuples européens qui au nom du bon sens et par réflexe de survie opteront progressivement pour la fermeture des frontières. A Villeurbanne on est à des années lumières de ce bon sens. Ainsi le dernier numéro du magazine Viva dans un style digne de la propagande coréenne consacre 4 pages à la volonté de la municipalité socialo-En marche de favoriser l’accueil et l’installation des migrants dans la commune !


Stéphane Poncet,
Groupe Villeurbanne Bleu Marine

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter