Le financement des retraites

Le 07/06/17

Ce sujet n’a pas été suffisamment abordé dans la dernière campagne et cela est fort regrettable. Il existe principalement deux méthodes de financement : la répartition et la capitalisation. La capitalisation lorsqu’elle est collective se nomme aussi « fonds de pension ».
Nous pensons que mettre en place des fonds de pension systématiques offrirait à moyen terme de nombreux avantages pour la France. Naturellement, cela ne peut correspondre qu’à une partie limitée (par exemple 30 %) des montants versés par les actifs, car par nature les fonds de pension sont plus risqués. Chacun se souvient des conséquences dramatiques de la crise de 1929. Ce système double de répartition et capitalisation existe déjà notamment aux Pays-Bas.
Quel est l’avantage des fonds de pension ?
Pour cela il suffit d’étudier le cas du Japon. Ce pays a aujourd’hui une dette publique colossale soit presque 250 % du PIB alors que la France est régulièrement critiquée pour sa dette qui vient d’atteindre 100 %. En fait, au Japon, les fonds de pension et les établissements bancaires détiennent l’essentiel de la dette et des entreprises japonaises alors qu’en France 60 % de la dette est détenue par des étrangers. Il s’agit là d’une autre conséquence des fonds de pension : la très forte capitalisation des Japonais leur permet de détenir l’essentiel des entreprises japonaises alors que dans le même temps de nombreux fleurons français (Alstom, Peugeot, Arcelor…) passent sous contrôle étranger. C’est pourquoi personne ne critique le Japon pour sa dette.
Alors, pourquoi ne pas adopter rapidement ce système ? Car, il faut déjà réduire de train de vie de l’État avant de pouvoir capitaliser !
Pour rendre notre système de retraite plus juste nous devons progressivement supprimer les régimes spéciaux et mettre en place une retraite par points (comme c’est déjà le cas pour les retraites complémentaires), avec des points par répartition et des points par capitalisation, qui par nature seront fluctuants. Enfin, de nombreuses études montrent que le système par capitalisation est plus efficace notamment quand nous sommes en période de croissance.


Hervé Morel,
Groupe des élus centristes UDI

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter