Moraliser la vie politique : un impératif démocratique !

Le 05/05/17


Les élections présidentielles sont le théâtre d'un déshonneur de notre démocratie et de notre vie politique. Mise en examen des uns, emplois fictifs des autres, les révélations se cumulent et, malheureusement, se ressemblent.
En s'obstinant à être candidat à l'élection présidentielle, le déni d'éthique de François Fillon est effrayant. Et comme sa défense,  ainsi que celle de Marine Le Pen sont peu fournies, ils attaquent ! Ils attaquent la justice et les médias, en utilisant leur position et mettent ainsi en péril notre démocratie.
Avec les déclarations de patrimoine, de revenus et de liens d'intérêt des élus, un premier pas concernant la moralisation de la vie publique est franchi. Mais ces mesures manquent encore d'ambition. La crise est plus profonde et le manque d'éthique de cette campagne présidentielle détourne un peu plus nos concitoyens de la confiance envers les élus, alors qu’ils en attendent probité et exemplarité.
Plus que jamais, il est temps de rénover le statut des élu-e-s. Le non-cumul des mandats, qui s’appliquera en 2017 entre des mandats de parlementaire et de membre d’un exécutif local, est une avancée importante qu’aucun candidat n’envisage de remettre en cause et c’est tant mieux ! Mais le non-cumul dans le temps doit aussi être introduit dans la loi, pour renouveler la démocratie.  Il faut également en finir avec le concept dépassé de l’homme providentiel de la 5ème République.  C’est en multipliant les initiatives collectives et citoyennes que l’on recréera aussi de l’adhésion à la chose publique. Pour plus de contrôles des élus mais aussi de nouveaux droits pour nos concitoyens, ouvrons grand les portes d'une 6ème République, et une assemblée constituante peut le permettre.
A cette réforme démocratique, ajoutons le combat contre la finance, la corruption, la fraude et l’évasion fiscale. Celle-ci coûte 60 milliards d’euros par an de manque à gagner pour l’Etat, soit des sommes comparables au montant du déficit public !  


Béatrice Vessiller,
Groupe Rassemblement citoyen, EELV-FDG

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter