Pour un nouveau modèle solidariste

Le 23/05/17

 

À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous sommes à quelques jours du premier tour. Comme nous l’écrivions le mois dernier, les candidats n’ont pas été à la hauteur. Mais la campagne a malgré tout eu le mérite de faire apparaître trois lignes de clivages déterminantes pour les années à venir.
•D’abord le clivage environnemental, entre ceux qui continuent de nier le péril écologique et ceux qui ont intégré la finitude des ressources terrestres et qui envisagent un nouveau rapport à la nature et à la santé. À cet égard, nous devons nous réjouir qu’aujourd’hui, l’ensemble de la gauche ait enfin fait de l’environnement l’un des éléments centraux de son logiciel programmatique.
•Ensuite le clivage international, où s’oppose la vision d’une nation souveraine de son seul déclin à celle d’une nation intégrée au monde, riche d’alliances internationales et porteuses à l’échelle européenne d’ambitions nouvelles. Cette ligne de fracture prolonge l’opposition entre les tenants du repli identitaire fondant la citoyenneté sur des sociabilités ethniques et culturelles contre le camp républicain fort d’une logique inclusive et universaliste.
•Enfin, le clivage socio-économique, avec d’un côté, les défenseurs d’une société atomisée, où l’individu prétendument autonome, est en fait de plus en plus isolé ; et de l’autre côté, celui d’une réinvention des solidarités par la prise en compte des mutations du travail. Le premier modèle conduit à des hommes esclaves de leur travail et de leur consommation. Le second propose une approche humaniste de l’économie, en la soumettant aux objectifs fondamentaux d’épanouissement de chacun.
Le flou des projets, le brouillage volontaire des candidats, les contradictions qu’ils ont pu porter révèlent l’obsolescence des logiciels politiques. À l’échelle locale, comme à l’échelle nationale, l’ensemble des débats politiques doivent dès aujourd’hui porter en priorité sur ces dimensions.


Jonathan Bocquet,


Groupe radicaux, génération écologie et citoyens

 

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter