Pourquoi nous combattons

Le 29/09/17

L’élection présidentielle de 2017 a transformé le paysage politique français en un champ de ruines. Le parti socialiste moribond sort de l’histoire et cède la place au parti de La France Insoumise. La gauche caviar s’efface devant les bobos révolutionnaires. La droite se fracture entre un centre mou et une frange qui se rêve en « droite dure » tout en veillant à ne pas franchir la ligne rouge qui oblige à dire la vérité aux français. Le Front National ne sort pas indemne d’un flottement idéologique qui aboutit à une impasse. Afin d’y remédier nous nous sommes engagés dans une refondation. La réussite de cette opération ne passe pas par un simple changement de nom du parti mais reste conditionnée à la mise en avant de trois thématiques souvent passées sous silence et qui doivent impérativement structurer notre combat politique. Le premier thème est celui de la défense de l’identité française malmenée de toutes parts. Cette identité trouve son origine dans trois composantes qui font la France, un peuple celte héritier de la culture gréco-romaine et devenu chrétien par le baptême de Clovis. Cette identité millénaire patinée par l’histoire est en train de voler en éclat sous la pression destructrice de la submersion migratoire. Le second thème est donc celui du « grand remplacement ». Seule la complaisance criminelle de certains élus, de médias et de démographes permet de faire passer pour un mythe ce qui est une réalité. Pour s’en convaincre il suffit de se promener dans nos rues. L’installation massive de populations non européennes sur notre sol aura des conséquences démographiques funestes pour la France. Enfin il est urgent de se protéger contre deux dérives destructrices pour notre pays, celle d’une mondialisation économique qui détruit inexorablement nos emplois et enfin celle d’une Union Européenne technocratique qui agit dans l’intérêt des lobbys financiers et contre l’intérêt des peuples et des nations.

Stéphane Poncet,
Villeurbanne Bleu Marine

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter