Réfugiés et immigration

Le 26/01/18


C’est un sujet d’actualité compte tenu de la menace terroriste désormais mondiale et de la crise économique. Ce problème touche de très nombreux pays et si la France est une destination espérée c’est qu’elle conserve aujourd’hui une image porteuse de liberté.
L’immigration doit très clairement être maîtrisée, car nous ne sommes plus en capacité d’accueillir dignement de nouveaux immigrés en nombre. Il est nécessaire de redresser préalablement l’économie française notamment pour donner un emploi aux trop nombreux chômeurs.
Comment peut-on maîtriser l’immigration clandestine ? C’est un vaste problème qu’aucun pays au monde n’a vraiment réussi à résoudre. Il suffit de fermer les frontières ! Ceux qui disent cela, oublient de rappeler qu’avant la mise en œuvre du tant décrié espace de Schengen, l’immigration clandestine était forte malgré le contrôle aux frontières.
La  communication internationale pour dissuader les candidats à l’immigration clandestine, un contrôle renforcé aux frontières de l’espace de Schengen et la numérisation administrative sont des solutions plutôt efficaces contre l’immigration clandestine.
De toute façon comme beaucoup de pays comparables, nous avons besoin d’un flux d’immigration au minimum pour couvrir les emplois non pourvus comme dans le bâtiment ou les services. Nous devrions nous inspirer en la matière du Canada, grande démocratie qui vote des quotas annuels en fonctions de ses besoins.
Le problème des réfugiés est tout autre. Il relève de situations de guerres auxquelles souvent nous contribuons pour notre sécurité. Notre devoir est d’accueillir une juste part de ces réfugiés, qui par nature n’ont pas vocation à rester en France. N’oublions pas que dans un passé pas si lointain, la Grande-Bretagne a accueilli sans vraie limite tous les réfugiés pour continuer la lutte contre le nazisme.
Enfin, n’oublions pas que nous devons être accueillants et c’est une tradition française. Cela ne veut toutefois pas dire que nous renonçons à nos valeurs notamment démocratiques et laïques qui ont construit notre identité nationale.


Hervé Morel,
Groupe des élus centristes UDI

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter