Sinistres - La Ville aux côtés des habitants

Le 05/02/19

En cas de sinistre –comme l’incendie d’un immeuble rue Louis-Braille, dans la nuit du 2 au 3 février– , la Ville est toujours au côté des habitants. En semaine, mais aussi les week-ends, les jours fériés ou la nuit, les agents de différents services sont en capacité d’intervenir.

Sinistre à Villeurbanne

Dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 février, un incendie s’est déclaré dans un logement du 6, rue Louis-Braille. Les sapeurs-pompiers et la police nationale sont rapidement intervenus. Mais aussi, et on le sait moins, des agents de la ville de Villeurbanne. Dans un cas comme celui-ci, dès l’alerte donnée, la police municipale intervient afin de participer à la sécurisation du périmètre. Un cadre administratif d’astreinte se rend également sur place pour jauger la gravité de la situation. Il peut alors décider de différentes actions qui vont de la pose de barrières pour bloquer une rue ou un trottoir jusqu’à trouver des solutions de relogement temporaire. Ainsi ce week-end, une salle a été ouverte dans l’école maternelle Antonin-Perrin pour permettre à 24 habitants du numéro 6, mais aussi de l’immeuble voisin, d’être installés au chaud. Trois familles n’avaient pas de solution de relogement dimanche soir. Dans l’urgence, c’est encore la Ville qui a pris en charge leur installation à l’hôtel.

« On ne laisse jamais les gens tout seuls », explique Nathalie Chaptal, directrice du service municipal Prévention, médiation et sécurité. La police municipale, qu’elle chapeaute, est souvent la première sur les lieux. Elle apporte une première expertise de la situation. Mais la gravité de certains cas peut nécessiter l’intervention d’un cadre et/ou d’un élu de permanence, d’agents spécialisés des services Techniques (électricité, chauffage, menuiserie, serrurerie...), de l’Education ou du Sport. « Le cadre d’astreinte dispose d’une mallette se composant d’un téléphone portable [pour un numéro d’astreinte unique], de la liste des numéros nécessaires, de celle des agents d’astreinte, de clés, d’un guide complet de procédure, d’un PC portable… », précise Nathalie Chaptal. Au-delà du dispositif classique, un Plan communal de sauvegarde prévoit divers scénarios pour s’adapter à toutes les éventualités.

Sinistre à Villeurbanne


Des mesures sont aussi prises en amont pour gagner du temps en cas d’intervention. La Ville stocke dans un local une centaine de lits pliants, des couvertures de survie et des draps qui permettraient d’équiper en urgence un gymnase. Elle garde à la cuisine centrale des réserves de bouteilles d’eau et peut aussi utiliser les repas de secours prévus pour les cantines. « Nous avons un partenariat avec la Croix-Rouge qui peut venir en renfort avec des moyens humains et matériels en cas de besoin. Ils peuvent aussi nous fournir des kits de nourritures », ajoute Nathalie Chaptal. Autre exemple d’anticipation : les services techniques disposent d’un camion pré-chargé en barrières, toujours prêt à partir sur un lieu d’intervention.

Sinistre à Villeurbanne


Dans le cas de la rue Louis-Braille, une fois l’intervention des agents municipaux terminée, la Ville a pris un arrêté de mise en sûreté. Elle a mandaté un agent de sécurité, pour filtrer l’accès aux immeubles touchés par l’incendie, et un menuisier pour fermer les portes des appartements qui avaient dû être cassées durant l’intervention des pompiers. Enfin, l'ensemble des services ont la possibilité de se mobiliser afin de répondre au mieux aux besoins toujours spécifiques qui se font jour lors de chaque événement.

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction

Dans la même rubrique

VACANCES - Le sport, ils adorent 21/02/2019 Pour ces vacances d'hiver, 48 jeunes Villeurbannais, âgés de 9 à 13 ans, ont choisi de s'adonner à la pratique du sport. Au programme : escalade , randonnée raquette , luge, ski de fond, escape game.

MOBILITE DOUCE - Deux nouveaux aménagements en projet pour les cyclistes 19/02/2019 Les déplacements à vélo augmentent de 14% par an en moyenne depuis 2010 : les besoins en matière d'aménagements sécurisés pour les cyclistes sont donc conséquents.

CONCERTATION CANNABIS - Bientôt le bilan ! 19/02/2019 Le livre blanc, qui rassemblera l'ensemble des contributions, sera disponible sur la plateforme mi-mars 2019. Une synthèse sera diffusée dans le numéro d'avril de Viva.

URBANISME - Ouverture de la concertation pour la future Zac Grandclément Gare 18/02/2019 Plusieurs échéances auront lieu en 2019, qui feront avancer le projet de Zac Grandclément Gare, 45 hectares situés à l'ouest du quartier.

ENVIRONNEMENT - Une première : du bio-méthane made in Villeurbanne dans les tuyaux de gaz de la métropole 16/02/2019 Depuis lundi 4 février, du bio-méthane produit à la Feyssine est injecté dans le réseau de distribution du gaz de la métropole lyonnaise. Pour l'instant, cela représente l'équivalent de la consommation de 520 logements.

Gratte-Ciel - Le Pôle petite-enfance, des logements privés, sociaux et étudiants sortent de terre 15/02/2019 Un projet innovant se prépare rue du Docteur-Rollet : la création d'un pôle de coopération autour de la petite-enfance et de la parentalité, porté par des acteurs de l'économie sociale et solidaire.

CONCERTATION - Le réaménagement de la rue Bonneterre se dessine 14/02/2019 Le réaménagement de la rue Bonneterre, entre le cours Tolstoï et la rue Damidot, fait l'objet d'une concertation avec les habitants. Deux ateliers participatifs ont été organisés les 24 janvier et 13 février.

Une convention entre la ville, la Caf et les centres sociaux 13/02/2019 La signature d'une convention tripartite, ce 12 février au Palais du travail, permet aux six centres sociaux signataires, à la Caisse d'allocations familiales et à la Ville de s'engager, côte à côte.

ENQUETE PUBLIQUE - Travaux et forage géothermique au 35/37 rue Louis-Guérin 12/02/2019 Dans le cadre de travaux pour le projet immobilier « le Patio » au 35-37 rue louis Guérin, une enquête publique est ouverte du 26 février au 27 mars 2019. Trois permanences du commissaire enquêteur se tiendront au 27 rue Paul-Verlaine, salle aurore Dupin (3e étage) : . mardi 26 février 8h30-11h30 . jeudi 7 mars 16h-19h . mercredi 27 mars 14h-17h

Visite des élus à la Soie 12/02/2019 La première visite des élus à la Soie organisée par la Ville, en présence du maire Jean-Paul Bret, s'est déroulée samedi 9 février, de 10 h à midi.