Tango argentin, sensuel et élégant

Le 12/09/17

Le tango argentin exige un travail de communication subtil entre les partenaires. On peut le vérifier avec les cours proposés par La Cerise sur le tango qui débutent ce mois-ci à Villeurbanne.


Une danse sensuelle
Si vous savez marcher, vous savez danser, car la base du tango, c’est la marche. «Mais trouver la parfaite harmonie avec son partenaire est une recherche sur le long terme, précise Laure Accadia, enseignante à La Cerise sur le tango, avec Xavier Bacher. Il faut travailler la posture, être à l’écoute de l’autre. Si l’homme conduit, il doit proposer et non forcer sa partenaire à exécuter un pas, en instaurant un climat de confiance.»
Frédéric, membre du club, s'enthousiasme : «La beauté de cette danse sensuelle me séduit, le tango est un vrai langage.?» Et comme le définit Laure, «?c’est une danse qui fait travailler équilibre, relation au partenaire, sens du rythme. Une danse complète avec un langage commun partagé par tous les danseurs en France, en Europe et dans le monde.»


Une danse élégante
«Pour les entraînements et les séances au club, vous pouvez danser en jean et en tee-shirt, en tout cas en tenue confortable. Mais dans les milongas (bals de tango argentin), l’élégance est de mise pour le couple, avec robe longue et talons hauts pour les femmes», expliquent Xavier et Laure. À éviter: baskets et chaussures aux semelles de gomme qui accrochent au sol.

Une danse… argentine
La capitale argentine reste le berceau du tango qui a pris forme dans les bas quartiers de Buenos Aires. C’est là, dans ses faubourgs, que s’entassent à la fin du 19e siècle des immigrants venus d’Europe, d’anciens paysans et gauchos (gardiens de bétails) issus des populations locales, et des descendants d’esclaves. C’est là que se mêlent musiques, instruments et danses traditionnelles européennes, lesquels fusionnent avec les rythmes et les mélodies des payadores (chanteurs itinérants) et des noirs des orillas (rives du rio de la Plata). Ainsi apparaît la milonga qui donnera naissance au tango argentin.
Découvrez le site de la cerise sur le tango  -  tél. : 06 19 31 02 56


Quel tarif ?
Abonnement à l'année: 340 euros
(tarif réduit * 210 euros).
Carte de 10 cours découverte (valable pendant 12 semaines): 140 euros
(tarif réduit?: 90 euros).
Carte de 10 cours flexibilité (valable toute l'année): 200 euros
(tarif réduit : 130 euros)
Y ajouter l’adhésion à l’association de 20 euros.
* Tarif réduit pour les étudiants, les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi sur présentation d’un justificatif.

où pratiquer ?
La plupart des clubs de danse villeurbannais peuvent proposer des cours de tango - même la MJC de Villeurbanne (au 46 cours Jean-Damidot) donne des leçons - mais il s’agira essentiellement de tango de salon, avec des variantes ouvertes sur trois styles distincts : américain, international et musette. On s’éloigne donc du tango “rio platense” (de rio de la Plata), le tango argentin.

Pour recevoir toutes les actus de Villeurbanne dans votre boîte mail, inscrivez-vous à la newsletter

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction

Dans la même rubrique

Les urgences d'une mère au TNP 28/03/2018 À travers la pièce Le Groenland, le TNP mise sur l'écriture contemporaine et sur la maturité... de la jeunesse.

Spectacles d'utilité publique au Théâtre de l'Iris 28/03/2018 Le théâtre de l'Iris, à Cusset, fait acte d'engagement en programmant des "Spectacles d'utilité publique". À voir : Battue avec des lumières et des chiens et Lili la bagarre.

[EN IMAGES] Les Foulées de Villeurbanne ont rassemblé plus de 3500 personnes 20/03/2018 L'édition 2018 des Foulées a tenu ses promesses et rassemblé largement : plus de 3500 coureurs, adultes et enfants, étaient sur la ligne de départ de ce dimanche 18 mars.

Les 34e Reflets du cinéma ibérique et latino-américain 14/03/2018 Au cinéma Le Zola, et dans une dizaine de salles de l'agglomération, les 34e Reflets du cinéma ibérique et latino-américain auront lieu du 14 au 28 mars.

[RENDEZ-VOUS] Projection - Baraques, villages nègres et bidonvilles 13/03/2018 Pendant plus de deux ans, Frédéric Blanc (anthropologue) et Olivier Chavanon (sociologue) ont mené une recherche à partir d'archives et de témoignages sur les lieux oubliés de l'immigration, à Lyon et dans ses environs.

Chaos danse, le printemps des talents 09/03/2018 Le festival Chaos danse, organisé par le théâtre Astrée, revient du 20 mars au 6 avril. L'occasion -d'ouvrir les yeux sur la jeune création et de voir ou revoir May B, pièce culte de la chorégraphe Maguy Marin.

Vinaver de retour au TNP 07/03/2018 Après Par-dessus bord, en 2008, et Bettencourt Boulevard, en 2015, voici La demande d'emploi, de Michel Vinaver.

Fête du livre jeunesse, accueillir le monde, poursuivre l'histoire... 01/03/2018 La Fête du livre jeunesse aura 20 ans l'année prochaine. En attendant, elle interroge : comment souhaiter la bienvenue ? Quelle est notre tradition d'accueil ? Comment intégrer les nouveaux venus d'ailleurs ? Samedi 24 et dimanche 25 mars, plus de 90 auteurs, illustrateurs, plasticiens, artistes, libraires et bibliothécaires répondront collectivement, de manière ludique et créative.

Expression - La parole est aux 11-18 ans 08/02/2018 La Ville et ses partenaires donne rendez-vous aux 11-18 ans samedi 10 février, au Centre culturel et de la vie associative, pour une après-midi de rencontres et d'expression.

Participez à la Semaine des patrimoines vivants 31/01/2018 La Semaine des patrimoines vivants, proposée pour la 4e fois par le CMTRA (Centre des musiques traditionnelles Rhône-Alpes), emmène le public à la découverte des cultures de tradition orale présentes à Villeurbanne